clotaire.info
L'échec provient plus souvent du manque d'énergie que du manque d'argent

En quête de richesse …

Horoscope chinois, tarots, runes, et tous les autres arts divinatoires ont toujours intéressé les hommes qui voulaient savoir s'ils étaient nés sous la bonne étoile. Balivernes pour certains, croyances pour d'autres. Je suis bien incapable de savoir. Vérité en deçà des Pyrénées, erreurs au delà. Pourquoi s'y intéresser alors? Pour répondre à une question : faut-il y croire pour que ça marche ?

Les gaulois avaient un système plutôt ingénieux : ils avaient affecté à certaine période de l'année un arbre dont la symbolique étaient transposée à l'homme. Ainsi le chêne signifiait la robustesse, la force, un esprit solide. Tous les autres arts divinatoires sont construits sur le même principe en mettant en scène des éléments proches de la terre dont les propriétés sont transposées à l'homme. Ils avaient donc dégagé les caractères moraux fondamentaux de l'homme. Nos ancêtres avaient modélisé le caractère humain, avec toutes les imperfections d'un modèle cela va de soi. On peut donc dire qu’il s’agit d’une forme primitive de psychologie et de systèmes organisés de pensées.

Cela dit, il ne viendrait à aucun psychologue l’idée de consulter sa boule de cristal pour soigner un patient. Mais l’intérêt de ces sciences occultes réside peut-être dans la recherche des métaphores. La nature nous offre une multitude de sources d'inspiration. Chercher nous apprend à nous poser les questions essentielles et cultive notre curiosité. Chercher, c'est s'habituer à faire des associations d'idées propres à l'expérience de chacun. Face à un problème, être objectif est impossible, la subjectivité oblige à puiser dans son vécu ou à transposer certaines situations qui sont un support pour une vision globale. C’est finalement le meilleur moyen de trouver la clef d'un problème. Les tarots, les runes ne donnent jamais de solutions, ils obligent à faire l'effort de se poser les questions qui définissent les enjeux du problème. Ils évoquent des concepts et notre subjectivité créé les rapprochements. C'est pour cela que l'on dit qu'il faut y croire pour que ça marche, car sans sérieux nous ne sommes pas prêt pour faire cet effort. Il n'y a donc aucun mysticisme dans cette croyance.

Une telle réflexion, l'alphabet runique l'appelle DAGAZ ou DAEG qui signifie l'aube, le jour et fait métaphoriquement référence à l’éveil spirituel.

On pourrait continuer en s'interrogeant sur l'intérêt de cette prise de conscience, car savoir comme connaître ce mécanisme fait perdre toutes les motivations artificielles de recherche. Il faut donc penser autrement pour satisfaire à d'autres interrogations ...

Clotaire

Réalisation et hébergement Clotaire